Rechercher

Dur, dur de vous remettre au sport depuis la naissance de Bébé ?

Retrouver votre corps d'avant grossesse vous fait rêver n'est ce pas ?! Je peux vous en parler quelque peu,

je sors moi même de cette période oh combien réjouissante par l'arrivée de Bébé, mais aussi oh combien alarmante de ne plus reconnaître son corps d'avant grossesse ! Ce qui est tout à fait normal en soit ; Après neuf mois au chaud, Bébé a grandi et pris ses aises. De ce fait, notre corps lui, s'est transformé progressivement pour lui faire de la place !

Depuis la naissance, il garde les traces de ces transformations physiques et c'est précisément là qu'on aimerait pouvoir agir.

Seulement, à ce stade post accouchement nous n'en avons certainement pas la force (vive les nuits hâchées par les cris de bébé ^^ ) ni l'envie d'ailleurs.


Alors voici ce que j'ai mis en place il ya de cela tout juste quelques mois :

c'est d'adopter une vraie bonne routine forme. Et à raison de 15 minutes par jour d'exercices, pour débuter, vous devriez vite voir les premiers résultats ;)

Bien entendu, avant de reprendre une activité sportive quotidienne, aussi courte qu'elle soit, ayez en tête que votre corps s'est transformé progressivement pendant la grossesse et que le retour à un corps « d’avant » devra donc être tout aussi progressif !

Comme on m'a dit : "On pourra presque aussi compter 9 mois de transformation, et autant pour retrouver sa silouhette voir plus! "

Voilà qui est encourageant dis-donc ! lol


Quant à la reprise, elle devra se faire en douceur et débuter par la rééducation du périnée. "Une fois l’aval de la sage-femme donné (trois à six semaines après l'accouchement en général; en ce qui me concerne c'était plus comptabilisé en mois ), on pourra commencer les exercices un peu plus toniques. Sans oublier de continuer le travail de rééducation périnéale avec elle. Pour les exercices qui concernent le haut du buste (épaules, seins, bras), attendez de ne plus ressentir de douleur dans la poitrine.


9 exercices pour rehausser la poitrine et perdre du ventre et des cuisses

  •  A quatre pattes, tendez une jambe loin dernière vous, dans l’alignement du dos. Inspirez en ramenant le genou sur la poitrine et soufflez en retendant la jambe. Veillez à bien projeter le nombril vers la colonne vertébrale tout en vous auto-grandissant. A faire 5 à 8 fois par jambe lors des premières sessions puis, augmentez au fur et à mesure des semaines . Vous pouvez faire le même exercice en tendant le bras droit vers l’avant et la jambe gauche vers l’arrière. Rapprochez le coude et le genou en inspirant et détendez le bras et la jambe en soufflant.

  • A quatre pattes toujours, nombril rentré, mains posées sur le sol, relevez le buste en expirant à fond et en serrant les abdos. Cherchez toujours à vous auto-grandir, en vous « zippant ». Quand vous vous relevez, le bassin doit bouger le moins possible. Replacez-vous doucement en inspirant. Gardez le dos bien droit. La tête doit rester dans le prolongement de la colonne vertébrale.

  • Allongez-vous sur le dos, en appui sur les pieds, les jambes fléchies et les bras le long du corps. Inspirez en décollant le bassin. (en gardant un alignement genoux, bassin, épaules). Bloquez en position haute en pensant toujours à vous auto-grandir et à rentrer le ventre. Maintenez la position pendant une dizaine de secondes et reposez le bassin tout doucement en soufflant et en déroulant la colonne, vertèbre par vertèbre. Plus tard, vous pourrez faire évoluer cet exercice en tendant une jambe lorsque vous serez en position haute.

  • Allongez-vous sur le côté, jambe tendue, en appui sur le coude, relevez la jambe du dessus et faites des petits ronds (5 dans un sens, 5 dans l’autre). La jambe doit rester bien tendue. Ramenez la pointe de pied vers vous (le pied en flexion). Ensuite, tournez-vous pour faire la même chose avec l’autre jambe.

  • Dans la même position, inspirez en levant la jambe tendue et soufflez en la reposant doucement. Faites ce mouvement 8 fois par jambe.

  •  Face à un mur, les pieds plus ou moins éloignés (selon la difficulté) repoussez le mur avec les mains pour vous redresser légèrement. Vous pouvez faire cet exercice jambes fléchies, pour ajouter un travail sur les cuisses et augmenter un peu la difficulté.

  •  En position 4 pattes, faites des « mini-pompes » les mains dans le prolongement des épaules, et gardez le dos droit. Fléchissez les bras doucement en inspirant, et soufflez en vous redressant. Plus vous descendez bas, plus l’exercice est difficile. Faites des séries de 3-4 répétitions au début.

  •  Debout en gardant le regard loin vers l’avant et le dos droit, utilisez des petits haltères ou juste des petites bouteilles d’eau, et ramenez les mains au niveau des épaules. Faîtes des mouvements de 7-8 répétitions par bras.

  •  Levez les bras devant vous et ramenez les mains au niveau des épaules. Pliez les coudes pour former un angle droit et écartez les bras sur les côtés en inspirant. Rapprochez-les doucement en soufflant. A faire 7-8 fois tout en cherchant toujours à vous auto-grandir et en rentrant le ventre.


Quelques conseils qui sentent le vécu :


* travailler par exemple une zone X minutes et les autres ensuite, ou dédier un jour à une zone .

* Au début, nul besoin de matériel ! Le poids du corps suffira. Progressivement, quand on commencera à pouvoir faire des exercices plus toniques, pour les exercices de raffermissement des bras par exemple, on pourra utiliser des bouteilles d’eau, ou les bouteilles de lait du bébé par exemple!

* Le dos ayant lui aussi été sollicité pendant la grossesse, privilégiez la natation si vous pouvez. On remusclera/retonifiera le corps entier. C’est un très bon sport.

Attention à ne pas trop en faire, et toujours avoir l’accord d’un spécialiste. Vous pouvez faire des exercices de renforcement du dos en complément des exercices pour les abdos. Ainsi, on garantit une stabilité et un équilibre à son buste.

*Si on n’a pas eu le temps de faire son quart d’heure quotidien, pas la peine de compenser en faisant 30 mn d’exercice le lendemain ! Vous pouvez très bien compenser avec quelques petites astuces au quotidien.

Comme ne pas prendre l'ascenseur, mais l’escalier. Monter les marches deux par deux. Dans les transports notamment, pensez à contracter les fessiers quelques secondes puis relâchez. Faites cela une dizaine de fois.

Enfin, dernier exemple, assise sur une chaise, en gardant les jambes pliées, décollez les cuisses de la chaise en gardant le dos à plat contre le dossier. Gardez les cuisses décollées quelques secondes et reposez doucement...


Quoi qu'il en soit, ne faîtes jamais rien sans l'aval du corps médical, et tout se passera bien Mesdames!


2 vues
  • Facebook

©2020 par Severine Bruel. Créé avec Wix.com