Rechercher

Parlons musculation!


Comme toute pratique, la musculation, si elle est excessive, peut entraîner à terme des problèmes de santé ainsi que quelques dommages corporels.

Mais si vous en avez une pratique raisonnable, il n’y a pas de raison de s’inquiéter.

Nous allons ceci étant, vous parler des dangers que peut constituer cette pratique, et dans quel cadre, afin que vous puissiez éviter les débordements.


Comment pratiquer la musculation sans risque ?


Pour préserver votre corps dans le cadre de la pratique de la musculation, il est nécessaire de lui permettre de récupérer dans un premier temps.

On ne travaille jamais les mêmes muscles d’une séance à l’autre, et d’autant plus quand on fait du sport tous les jours.

En second plan, avec des mouvements mal effectués, on peut endommager certaines parties du corps, comme les lombaires par exemple.

Si vous ne les protégez pas en appliquant les consignes à la lettre, durant les séances d’abdominaux par exemple pour ne citer que celles-ci, vous sollicitez votre dos, et vous risquez l’apparition de douleurs et de lumbagos qui pourraient vous empêcher par périodes de continuer à pratiquer votre sport.

Il faut être prudent.

C’est d’ailleurs le même constat avec les articulations, à vous de bien écouter les consignes de votre coach pour éviter de les user et de voir apparaître des douleurs.

Trop de musculation, c’est parfois aussi des excès d’ordre nutritifs, voire même une prise de produits dopants qui sont très dangereux pour votre santé et votre système cardio-vasculaire.

Ces produits sont donc à proscrire quoiqu’il arrive car les risques sont grands et les dommages parfois irréversibles.

5 vues0 commentaire